--- created: 16.06.2021 09:17 nature: texte status: final publish: true hideMetaTable: true --- # Le mythe de l’argent facile Gagner de l’argent — peu ou beaucoup, c’est égal — sans travailler ou en travaillant minimalement, c’est un fantasme très répandu. Pourquoi me permets-je de dire que c’est un fantasme ? N’y a-t-il pas des personnes qui y parviennent ou à qui « c’est arrivé » ? Certes, ***mais…*** C’est sur ce « mais, trois petits points » que je vais proposer mon point de vue. ### Le principe de l’échange J’ose prétendre que l’échange, en plus l’échange *équitable*, est un principe sacré. On reçoit quelque chose en échange de ce qu’on donne ou en échange de ce qu’on fournit comme travail ou comme prestation. Ce n’est pas forcément « tout de suite » ou « sur le moment », comme dans le troc, mais le principe demeure. Je ne vais pas développer longuement ici, c’est quelque chose qui a déjà été très largement discuté dans différentes disciplines : dans l’anthropologie, la psychologie, la sociologie, la philosophie et même dans les religions et dans la spiritualité. On *sait* que « tout cadeau oblige ». On *sait* qu’il existe une éthique du don et du contre-don. Et ainsi de suite. ### Pourquoi certaines personnes gagnent-elles plus que d’autres ? Voilà une vraie bonne question, à laquelle je n’aurai pas la prétention d’apporter une réponse définitive en quelques phrases. Qu’il me suffise de dire que tout est dans la mesure ; qu’en l’état actuel du développement de notre société, il y encore un certain consensus pour trouver « normal » que certaines personnes gagnent beaucoup plus que d’autres. ^[En Suisse, une [initiative populaire](https://fr.wikipedia.org/wiki/Initiative_populaire_«_1:12_-_Pour_des_salaires_équitables_») avait proposé de limiter à 1 à 12 le rapport entre le plus bas et le plus haut salaire d’une entreprise. Cette initiative a été refusée en votation le 24 novembre 2013.] Mais il n’y a pas de consensus pour trouver « normal » que certaines personnes gagnent de l’argent sans rien faire. C’est une des raisons qui expliquent pourquoi il y a toujours une résistance à un *Revenu de Base Inconditionnel*. En ce qui me concerne, j’arrive à trouver acceptable que certaines personnes gagnent plus que d’autres, mais dans certaines limites. Je trouve qu’il doit y avoir une proportionnalité raisonnable entre ce que l’on fournit et ce que l’on reçoit. On peut constater des dérogations à ce principe et l’on peut discuter quant à savoir si l’on est “OK” ou pas avec ces exceptions : * Un bien ou une prestation qui est vendue peu cher à un très grand nombre de personnes. Par exemple un livre ou une chanson. Si un chanteur gagne 1.– sur chaque disque vendu et qu’il vend 1 million de disques, il a gagné 1 million de francs « rien qu’avec une chanson ». J’observe juste qu’il n’a pas « rien fait » puisqu’il a au moins enregistré et peut-être composé la chanson et que, bien souvent, il a galéré longtemps avant de vendre 1 million de disques ; et qu’il ne répétera pas forcément plus d’une fois le même « exploit ». En tout état de cause, on ne peut pas dire qu’il aura *volé* de l’argent aux personnes qui ont acheté son disque. * Un gain de loterie. Mais le gagnant n’a pas « rien fait », puisqu’il a acheté au moins un billet. Là aussi, bien souvent, il a acheté auparavant beaucoup de billets avant de toucher le gros lot. Ce n’est pas une arnaque, car tous les acheteurs de billets savent que c’est une loterie et qu’ils ne gagneront probablement rien ou pas grand-chose. Ils achètent de l’espoir. * Siéger dans le conseil d’administration d’une société qui fait un très gros chiffre d’affaires et toucher de très gros dividendes. — Là, c’est moi qui m’offusque : l’argent que touchent ainsi les membres du CA et les gros actionnaires, il est forcément pris quelque part. En général, il est « gagné » en limant les salaires, donc, en fin de compte, en se servant dans la poche des collaborateurs de l’entreprise. Donc je trouve que ce n’est pas moral. * Le paiement « à la commission » : un intermédiaire touche, sur une transaction, une commission proportionnelle à la transaction. Là aussi, je trouve que ce n’est pas moral, en particulier quand les sommes en jeu sont sans commune mesure avec le travail fourni. Je pense aux commissions sur les ventes d’art, sur les contrats des sportifs de pointe, les ventes immobilières, les ventes de contrats d’assurance, les actes notariés, etc. Je trouve qu’il ne faut pas *plus* de talent ni de travail pour réussir la vente d’un objet immobilier à 10 millions que pour la vente d’un objet à 200'000 francs. Par conséquent, je trouve parfaitement immoral que le vendeur de l’un touche un million quand le vendeur de l’autre ne touche « que » 20'000 francs. Et même ces 20'000 francs sur une seule vente, ils me font mal quand je pense aux nombres d’heures de travail que ça représente pour les personnes au bas de l’échelle salariale. Quant au notaire dont l’essentiel du travail consiste à rédiger les actes et à être présent lors de leur signature, je trouve complètement injustifié qu’il touche tantôt mille francs, tantôt un million, simplement en fonction des chiffres notés sur l’acte en question. Vous avez certainement d’autres exemples, je vous laisse en trouver et en parler. En tout cas, mon point est le suivant : dans notre monde, il est effectivement possible de gagner des sommes considérables en ne faisant pas grand-chose, mais ce n’est pas toujours moralement défendable. Du moins, ça ne l’est que tant que « la plupart des gens » trouvent que c’est OK. Dernière remarque : comment se fait-il que « la plupart des gens » trouvent que c’est OK de gagner des sommes considérables en ne faisant rien ou pas grand-chose ? Eh bien, parce qu’ils aimeraient bien que ça leur arrive ! Parce qu’ils *veulent continuer à croire* que c’est possible et que ça pourrait leur arriver. Et c’est ainsi que ces personnes constituent des proies faciles pour les promoteurs de *[[système de Ponzi|systèmes de Ponzi]]*, car il leur est difficile de résister à la promesse de l’argent facile. &emsp; <p style="text-align: center;"><a href="https://dr-spinnler.ch"><img src="https://dr-spinnler.ch/myfiles/logos/Olivier-Spinnler.png" class= "signature"/></a></p> <p style="text-align: center; font-style: italic;">le 18 juin 2021 </p> &emsp; → [[Le mythe du gratuit]] ---------------------------------------------- [[système de Ponzi]] #société #psychoPhilo #mythes